Comment préserver sa base de clientèle en temps de crise.

Vous êtes-vous déjà demandé comment préserver votre base de clientèle en ces temps de crise? Surement sinon, peut-être serait-il utile de d’en préoccuper. Voyez comment vous pouvez conserver votre base de clientèle qui vous suit sur les réseaux sociaux. Cet article de blog peu vous aider.

Les constats

Je n’apprends rien à personne en écrivant que la situation actuelle est préoccupante à différents niveaux selon le type d’entreprises. Certains d’entre vous résistent face à ces enjeux tant qu’ils le peuvent et essaient d’aller chercher le positif, mais en fait, pris de désespoir, ils sont tout près de remettre les clés. Normal, oui vraiment. Mais abandonner n’est pas une option actuellement selon moi.

En fait, peu importe le secteur d’activité dans lequel vous évoluez, vous en êtes touchés. Alors seulement, 2 constats restent à faire si ce n’est déjà fait.

Le premier est de constater la dégringolade de votre chiffre d’affaire, pas jojo! Le sentiment que la clientèle n’est plus au rendez-vous et la difficulté de les ramener dans votre établissement en raison des alternatives qu’offre le web au niveau du e-commerce.

Le deuxième constat est déclenché parce que j’appellerais l’instinct de survie. L’entrepreneur qui, lui lève le nez de ses colonnes de chiffres et regarde ce que les autres font et s’en inspire.

Il ne suffit pas de se mettre proactif en faisant n’importe quoi comme se lancer dans une boutique ou des consultations en ligne en mode état de crise. Vous pouvez au minimum chercher à conserver un lien avec votre clientèle et pour cela il faut que vous affirmiez votre présence sur le web.

Allons maintenant explorer des pistes de solutions

Je vous propose des solutions

En premier lieu, quelle est votre inquiétude ? Perdre votre base de clientèle ?

Je vous ferai remarquer que stratégiquement, il y a plus de potentiel que vous croyez puisque si l’on regarde un peu ce qu’il se passe actuellement sur le web, on remarque que beaucoup d’entrepreneurs ont réduit leurs activités sur les réseaux sociaux et sur le web en général. Erreur selon moi.

L’erreur est de laisser la place à votre compétition pour mettre à l’œuvre un plan de communication, promotion et propositions d’affaires.

L’erreur est aussi de laisser la place à votre concurrence pour aller piger subtilement dans votre base de clientèle.

L’erreur est de faire croire par votre absence que vous venez de déposer les armes et laissez la place à vos compétiteurs.

L’erreur est aussi de laisser croire à votre base de clientèle que vous n’êtes plus intéressé à eux.

Maintenant comment fait-on cela ?

Par une petite stratégie marketing, simple qui pourrait vous permettre de non seulement de protéger mais aussi conquérir des prospects.

Mon opinion et ma position sont claires et ce, même quand tout va bien. D’ailleurs j’en dis la même chose lorsque l’entreprise croule sous les mandats, commandes et la production.

Voici la recette : Présence, présence. Présence, faites-vous voir le plus possible. Bien sûr, lorsqu’une entreprise croule sous les commandes, certains disent « ok, on arrête de publier sur les réseaux sociaux et les publicités Google. » Non, surtout pas dis-je.

Qu’arrivera-t-il lors d’un ralentissement, je vous le dis, vous aurez à reconquérir la base que vous aviez, qui a été voir ailleurs chez votre compétition ce qu’ils ont à offrir. 

Autant en temps de crise qu’en période d’abondance, il faut maintenir un lien avec la base ainsi que continuer la prospection.

Donc il est évident qu’il faut moduler les publications en fonction du niveau d’occupation de l’entreprise, mais arrêter de publier dans un cas comme dans l’autre vous emmènera certainement dans une pente descendante qui sera ardue à remonter.

Le temps et l’énergie à mettre pour remonter votre bassin de clientèle potentiellement convertible vous ramèneront presqu’au début de votre entreprise.

Bref conseil, faites-vous voir. Une simple publication pour saluer, présenter un membre du personnel, parler de vos spécialités, vos réussites, votre fierté. En passant, la fidélisation et la rétention passe aussi par là.

Vous pensez que vous n’avez pas grand-chose à dire ? 

Parlez à un spécialiste des réseaux sociaux, vous serez surpris de tous les sujets que vous pourriez parler pour vous aider à maintenir votre base de clientèle.

Vous pensez d’avoir épuisé vos sujets de publication, mettez-moi au défi ! Vous serez certainement étonné de voir tout ce que vous n’aviez pas pensé… De là, l’une des différences entre un professionnel formé et expérimenté du domaine et (en tout respect) un commis de bureau que vous parachutiez en gestion de réseaux sociaux. D’ailleurs, bientôt ce sera le sujet d’une chronique.

Bref, pour passer une crise, il faut être, comment ils disent ? Une tête au-dessus de la mêlée. Voir ce que les autres ne voient pas et ne pas se laisser influencer par la négativité. Tant qu’à y être, soyez l’inspiration pour les autres de la communauté d’affaire en les inspirant. Vous aurez tellement à gagner.

Trop de travail ? Vaut-il mieux dire ‘’non, je ne peux pas avant…’’ et avoir une réponse que vous vous n’attendiez pas dans le genre, ‘’d’accord, alors on va vous attendre’’ que de passer dans l’oubli et que la compétition ‘’ramasse’’ le contrat que vous avez laissé par terre et par le fait même, ramasse votre client et le fidélise.

En plus le fait que vous soyez hyper-occupé, il pourra être perçu par le client que vous avez une solide réputation, vos produits et services sont reconnus, que votre équipe est solide et compétente. De là, je vous ramène au dernier paragraphe qui dit (le client), ‘’D’accord, alors on va vous attendre’’ pour un client dont votre service lui est requis mais qu’il a une fenêtre de temps. Autrement, votre compétiteur ne pensera certainement pas à vous remercier.

Guy Fortin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :