5 trucs pour éviter le syndrome de la page blanche

Pas de panique, prenez un respire et une gorgée de café. 

Photo de Dom J sur Pexels.com

Le syndrome de la page blanche est possiblement la hantise de tout créateur de contenu qui, rendu au milieu de la semaine commence à se demander s’il n’a pas donné son meilleur depuis le lundi. Ne vous en faites pas, le cerveau d’un créateur de contenu est incroyablement imaginatif même dans le sommeil, d’ailleurs, c’est peut-être pour cela que certains vont se reconnaître dans cet article dont moi qui, à une certaine époque me demandais pourquoi je dormais 5 heures par nuit. 

Ha,HA! Voilà la raison, me dis-je!  

Comment peut être productif un cerveau tombé en mode veille dont la coquille appelé tête éprouve une attirance pour le clavier tout juste en dessous de lui. 

Malheureusement, ce n’est pas que cela, mais, j’ai trouvé 5 trucs que je vous partage qui vont sûrement vous aider à éviter le syndrome de la page blanche et QWERTY gravé dans le front. 

  1. L’attitude. 

Ridicule? Non, pas du tout. Avoir une bonne attitude en démarrant votre journée est aussi important que ne pas se coucher en colère la veille. Si vous souriez après votre premier café, vous aurez une bonne journée. 

 Absolument vrai puisque, votre état d’esprit sera réceptif, vos perceptions et votre imagination sera autrement plus productif. Vos collègues vous admireront certainement en raison de votre capacité fulgurante de mettre des idées sur la table et de votre imagination parfois débridée.

2. L’organisation 

 L’organisation de votre travail est importante. Un calendrier de publications est une découverte que j’ai faite récemment et les résultats sont spectaculaires. Un TDA surdosé de caféine y trouve son compte et ne se perd plus dans ses idées griffonnées sur des bouts de papier, qu’il ne retrouve plus d’ailleurs. L’avènement des téléphones intelligents et la suite de Google Sheet combiné me rendent incroyablement efficace. 

Imaginez qu’auparavant, une idée de contenu me passait par la tête, j’écrivais les lignes directrices sur un bout de papier et devinez la suite. Et bien voilà, je ne perds plus d’idées depuis. Quelle évolution de ma part. Maintenant, il ne vous reste qu’à développer vos idées dans ce calendrier. 

3. Bien se documenter 

Il est évident que d’utiliser les moteurs de recherches, les Google Trends, Actualités et autres du genre vont vous permettre de rajouter de la valeur à votre contenu en vous fournissant des idées, des façons de présenter votre sujet et même vos impressions. Vérifiez les sources pour valider ce que vous voulez écrire et soyez intéressant et divertissant. 

J’ai remarqué une chose importe avec cette étape… vous ne pouvez vous documenter sans trouver une multitude de sujets intéressants pour vos prochaines publications. Impossible de se retrouver avec une page blanche avec cette étape. 

4.Trouvez l’équilibre. 

J’aime bien le blanc, à la fois symbole de pureté et calvaire du créateur de contenu.  

Vous êtes en train de travailler votre idée, soudain vous perdez l’idée primaire, le point de départ de votre super idée de sujet.  ‘’Corne de bouc’’, vous vous mettez à douter de votre texte et effacez tout. Restez calme. Ne laissez pas l’angoisse vous gagner et polluer votre esprit créatif. Arrêtez-vous quelques minutes, faites autre chose. Sortez-vous de l’idée ce sur quoi vous travaillez, et revenez-y plus tard, quand vous ne sentirez plus la tension et la panique pour sortir votre rendu à temps.  

5. Permettez-vous la variété dans vos publications. 

Varier ses types de publications est bénéfique pour vous. C’est comme parler avec quelqu’un qui a toujours le même ton. Ça devient vite ennuyeux et inintéressant. Variez vos publications, c’est de s’amuser dans les jeux de mots et tout le reste. Comment mieux prendre plaisir dans son travail et être productif avec un état d’esprit béton? 

En conclusion 

  • Ayez un bon état d’esprit pour prendre plaisir à faire ce que vous voulez faire.  
  • Soyez organisé pour ne rien échapper. 
  • Trouvez des idées de départ et documentez-vous. Votre travail sera moins pénible. 
  • Soyez zen et prenez les moyens pour le rester 
  • Permettez-vous la variété dans vos publications, c’est comme ça que ceux qui vous suivent vous reconnaissent 

Mais par pitié, ne jamais mettre une publication de votre « char » de rêve, animal de compagnie ou une pensée du jour. Il en va de la crédibilité de page. Il est préférable de ne rien mettre tout simplement. 

Soyez fantastiques et bonne journée! 

Guy Fortin 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :